La « Méthode South Park » pour Créer des Intrigues plus cohérentes – Storytelling#1

South Park, pas grand-chose avec le manga… si ?

Et pourtant, l’astuce que vous allez (sans doute) apprendre ici est l’une des premières choses que j’ai appris, quand j’ai commencé l’édition.

Ça n’est pas une méthode très mystérieuse, mais comme beaucoup d’artistes que j’ai pu éditer ne la connaissaient pas, la voici expliquée sur ce blog !

Commençons d’abord avec la méthode « originale » : Trey Parker et Matt Stone, les auteurs de South Park, prennent un support d’écriture et le divise en 3 actes.

Ensuite, chaque acte se divise ainsi :

  • Ceci arrive parce que
  • Donc ceci arrive
  • Cependant ceci arrive
  • Parce que ceci arrive
  • Donc ceci arrive
  • Et ainsi de suite

Et au final, chaque épisode possède une intrigue solide (malgré le taux abyssal de’absurde qu’il contient).

Maintenant, voyons la méthode « Made In Dragonbreak », adaptée au manga !

Vous prenez la même formule, mais appliquée à chaque chapitre, à chaque arc scénaristique, voire à l’intrigue complète de votre oeuvre (si c’est un one-shot ou une série courte).

D’abord, vous prenez une feuille, vous lui assignez un chapitre (par exemple, le chapitre 1), puis vous marquez :

  • Il se passe ceci parce que
  • Cependant ceci
  • Parce que ceci
  • Donc ceci
  • Et ainsi de suite

Ensuite, vous faîtes la même chose avec les grandes lignes de votre arc scénaristique (bien qu’il sera amené à évoluer au fil des chapitres).

Attention cependant : le piège dans lequel tombe les débutants est de confondre

  • Cependant
  • Parce que
  • Donc

Avec la liste suivante

  • Et ensuite
  • Et ensuite
  • Et ensuite

Dans le second exemple (les « ensuite »), il n’y a plus de cause à effet qui solidifie votre intrigue. C’est juste une liste de course que l’on jette en espérant solidifier son intrigue.

Donc n’oubliez pas que chaque « brique » doit naturellement découler de la précédente, que votre histoire se veuille absurde ou non.

Et voilà, votre intrigue est désormais bien solide !

Nous nous reverrons pour le prochain article, donc pratiquez bien cette technique en attendant : elle pourrait bien plus vous étonner.

D’ailleurs, KANRAN Junwa utilise cette méthode pour son manga L’Étrange Cabane (qui est édité sous ma direction).

Sur ce, bonne écriture !

Que la positivité vous accompagne toujours,
Signé, Denise.

Source

  • Writing Advice from Matt Stone & Trey Parker @ NYU | MTVU’s « Stand In »
  • Mon expérience

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *