Non : Le Nekketsu n’est pas un synonyme de Shōnen ! – Edito#3

Vous savez ce qui me gonfle ?

Déjà, d’écrire cet article en retard (je sais que j’ai de grosses journées en ce moment, mais il faut que je me ressaisisse).

Mais surtout, c’est qu’on confonde deux choses qui n’ont (a priori) aucune corrélation.

Par exemple, le mochi et le daifuku1 (foutue synecdoque)…

Mais surtout, ce qui nous intéresse ici : le nekketsu et le shōnen.

Le nekketsu, c’est le loser qui va se défoncer pour devenir n°1 dans son domaine2, qui va faire de ses adversaires pas trop méchants des amis, et qui va annihiler ses ennemis après un combat dantesque de chaque.

Pour les gens qui ne sont pas au courant, nekketsu (熱血), ça veut dire « Sang Chaud » (熱 = chaud, bouillant / 血 = sang).

Quand on y repense, c’est assez logique que les héros de nekketsu soient des gueulards : ça bouillonne là-dedans et il faut relâcher la pression !

Et puis, il y a le shōnen.

Le shōnen, c’est une cible éditoriale (assez large : les garçons de 7 – 17 ans).

Pas un style.

Une cible éditoriale.

Dedans, on y trouve beau~coup de nekketsu, mais aussi des comédies romantiques (Video Girl AI, Onegai Teacher, Love Hina…), des gag manga (Kochikame, Urusei Yatsura…) et autres.

À l’inverse, on peut trouver des nekketsu dans d’autres styles : seinen (3×3 Eyes, par exemple) voire shōjo !

J’en parlerai ce dimanche, mais voici un indice : une idol qui adore manger.

J’ai hâte de vous en parler davantage !

En attendant, à demain (du coup) et lisez du manga !

Que la positivité vous accompagne toujours,
Signé : Denise.

Sources

  • Wikipédia – Nekketsu (pour les kanji)
  • Jump – L’âge d’or du manga, GOTO Hiroki, Kurokawa, ISBN 978-2368528273.
  1. Pour info : le mochi, c’est la pâte de riz gluant utilisé pour faire des boulettes, et le daifuku c’est la boulette que vous payez une blinde sur Paris. Si c’était un blog de cuisine, je vous partagerais volontiers la recette… Mais ici, on discute manga et non pâtisserie =( ↩︎
  2. Sauf le sport. Si c’est du sport, ça s’appelle du spokon (et le spokon, c’est ce qui a influencé le nekketsu). ↩︎

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *