3 conseils de Bruce Lee pour mieux définir votre style Manga – Dessin Manga #3

Le manga est un art martial.

Et quoi de mieux, pour apprendre un art martial, que d’étudier les paroles des maîtres ?

Un soir d’insomnie, je tombai sur cette interview de Bruce Lee qui partageait sa vision des arts martiaux et – surprise – tous ses conseils s’appliquent aux mangakas qui souhaitent se démarquer par leur talent !

J’ai sélectionné 3 passages qui me semblent les plus intéressants pour vous :

Il y a l’instinct naturel et il y a le contrôle. Vous devez les combiner en harmonie. Si vous penchez vers un extrême, vous serez très peu scientifique1 ; si vous penchez vers un autre extrême, vous devenez une machine humaine… et non un être humain. Il s’agit donc d’une combinaison réussie des deux, ce n’est pas du naturel pur, ni de l’artificiel pur. L’idée, c’est la nature artificielle ou l’artifice naturel.

Pour les mangakas, il s’agit de bien doser son anti-conformisme pour ne pas faire n’importe quoi. Si l’on suit trop sa nature et ses opinions, on risque de ne plus faire de manga mais une sorte de bande-dessinée aux codes qui ne seront compris et appréciés que par son auteur.

À l’inverse, trop suivre les codes du manga mène à ce qu’il se passe au Japon en ce moment : des illustrations formatées, sans personnalité, qui cherche à uniformiser le bastion de l’expression personnelle…

En bref : on risque l’O.P.UN2 !

L’essentiel est donc de composer à la fois avec sa personnalité (qui donnera une saveur à vos oeuvres) et avec les codes du manga (qui donnera une structure familière pour mieux former la personnalité de votre style).

Si vous n’avez pas de style, et que vous demandez juste « Je suis un être humain, comment puis-je m’exprimer totalement et complètement ? »… Vous ne créerez pas un style, puisque le style est une cristallisation. Cette voie est un processus de croissance continue.

Un conseil plus simple ici : un style est vivant, et évolue avec vos goûts et vos aspirations !

Par exemple, TAKAHASHI Kazuki n’avait pas le même style entre l’époque où il dessinait Yu-Gi-Oh! et l’époque où il a commencé The Comiq. D’un trait plus nerveux et net, il a évolué vers un style plus arrondi (mais toujours avec des personnages filiformes). Sa manière de colorer a également évolué : des feutres à alcool, il est passé à une coloration numérique vers les années 2010.

Donc, ne vous inquiétez pas si votre style ne se démarque pas encore.

Cherchez des influences qui vous sont propres (ou du moins, peu communes dans le milieu du manga), faîtes toujours votre auto-critique, et laissez le temps à votre personnalité de s’exprimer.

(Et écoutez votre henshuusha, c’est important aussi).

Videz votre esprit. Soyez sans forme, sans silhouette, comme l’eau. Maintenant, versez l’eau dans une tasse : elle devient la tasse. Versez l’eau dans une bouteille, elle devient la bouteille. Versez-là dans une théière, elle devient la théière. Maintenant, l’eau peut couler, ou fracasser. Soyez l’eau, mon ami…

C’est sans doute sa citation la plus connue.

Je mentionne souvent mon Manifeste, car il répond justement à ce besoin.

Vous voyez, les livres et autres cours sont très bien pour former à la technique, mais ensuite ?

Tout le monde peut apprendre une langue techniquement ; mais pour la maîtriser, il faut en connaitre la culture.

Chaque technique dispensée par un cours est un récipient pour votre style.

Mon Manifeste, lui, vous permet d’être l’eau.

Et ça, c’est ma mission n°1 en tant que henshuusha.

Je vous laisse méditer les sages paroles de Bruce Lee ainsi que mon interprétation, puis soyez libres de les interpréter selon votre propre regard.

Que la positivité vous accompagne toujours,
Signé : Denise.

Source

YouTube – Bruce Lee Philosophy

  1. ndlr: Dans le sens « peu rigoureux » ou « vous ferez tout de travers », pas scientifique avec des éprouvettes. ↩︎
  2. « Oh Putain [Encore] Un », c’est à dire la réaction (souvent) inconsciente qu’ont les lecteurs en voyant une énième face de personange doujin qui a la même tronche que ses voisins. Les expressions équivalentes sont le « CJ Effect » en anglais et « チクマタ » (Chiku-Mata) en Japonais. ↩︎

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *